Femmes  en  Chemin 

Invitation à venir écouter le témoignage bouleversant de Claire Colette

Jeudi 10 novembre à Bethel de 10h à 16h

A 53 ans, après un bilan de vie douloureux et souffrant de fibromyalgie, elle part à pied de Louvain-La-Neuve jusqu’à Compostelle. Elle y dépose toute la souffrance de son corps, de son cœur et de son âme. Elle y vit une véritable renaissance. Au retour, tout a changé en elle; elle « reçoit » une deuxième vie, comme elle aime à dire.  Une deuxième vie pour être plus ajustée avec elle-même. Ce témoignage montre comment « le Chemin » peut transformer, concrètement, pas à pas, inexorablement, le marcheur au long cours… Entretemps, elle est connue au-delà les frontières par ses livres, ses interviews, ses formations… Une rencontre à ne pas manquer !

Publicité

Le père Michel Capé nous écrit…

Ce jeudi 29 septembre à l’occasion de la fête de l’Archange Michaël, au moment du repas de midi, quelle ne fût pas ma surprise de recevoir une avalanche de cadeaux de la part de la maison de Bethel mais aussi de tous les amis qui étaient là pour la journée de prières du dernier jeudi du mois. Je ne savais où me mettre !

Cela ne se limitait pas aux présents, il y avait aussi des cadeaux d’autres amis aussi du diocèse de Namur et même de Liège. Cadeaux signés et cadeaux anonymes, tous voulaient aussi saluer mon installation à Bethel.

Merci à chacun d’entre vous et puisque je suis désigné comme berger, je me permets de vous bénir tous et toutes. Cela m’a fait plaisir par rapport à cette mission que j’espère recevoir chaque jour de la part du Seigneur, notre seul et vrai berger à tous.

Abbé Michel Capé

Berger de Bethel

Béthel, jeudi 29 septembre 2022, fête des saints Michel, Gabriel et Raphaël, archanges – Rosa Vemeulen 

Rosa, qui accompagne et dirige les chants lors des jeudis de prière, nous partage sa joie d’avoir vécu cette journée d’accueil du père Michel Capé.

Rosa Vermeulen

Nous étions nombreux à nous retrouver à Bethel en ce jeudi de prière dans une ambiance spécialement festive.

Nous fêtions la St Michel (pour Michel et Michaela) mais aussi l’accueil de Michel Capé comme aumônier à demeure à Bethel.

La joie, la louange, l’action de grâce ont ponctué la prière du matin. La Parole de Dieu dans la Genèse 28, 12-13, nous parlait du songe de Jacob…comme sur le vitrail. “Une échelle était dressée sur la terre, et son sommet touchait le ciel ; des anges de Dieu montaient et descendaient. Le Seigneur se tenait près de lui. Il lui dit : Je suis le Seigneur, le Dieu d’Abraham, ton père, le Dieu d’Isaac.”

Pour continuer la louange, nous avons chanté “La première en chemin”…et nous avons remercié Marie qui, toute sa vie, a vécu sous le regard de Dieu, a accueilli Jésus et l’a accompagné jusqu’au bout. Nous sommes invités à accueillir Marie et à nous laisser guider par elle.

Après la petite pause-café, Michel nous a rappelé que les Anges sont le signe et la présence de l’Amour bienveillant de Dieu pour nous. Ils nous guident pour que le plan de salut se réalise pour chacun de nous.Ils nous apprennent à lire les événements dans le regard de Dieu. Ils nous protègent et nous donnent le goût des choses célestes.

Durant le repas, nous avons chanté “La fête, la fête, aujourd’hui c’est la fête pour Michel” (Chant de Noël Colombier “adapté”)

Un magnifique gâteau venant de Malmedy et Robertville portait l’inscription “Welcome – Béthel”. Michel a soufflé les bougies. 

Yves a déclamé son poème, touchant comme toujours. 

Alice a lu le message fraternel de John. Deux paniers furent apportés avec diverses surprises. Les volontaires ont rangé et fait la vaisselle. D’autres ont prié le chapelet. De 14h à 15h, nous avons vécu un temps d’adoration, ou de réconciliation, puis l’Eucharistie.

Des prières ont été partagées, mais aussi une “certaine tristesse de Dieu” a été exprimée quand son Amour n’est pas accueilli.

Cependant la victoire de Jésus sur la Croix est certaine et déjà offerte. Le mal dans le monde est énorme…et  St Michel, à la fin des temps vaincra Satan de manière définitive.

“Victoire au Seigneur de la vie, victoire au Dieu de l’infini, Victoire au Nom de Jésus-Christ, Victoire pour le Saint Esprit” tel fut notre chant final ! Merci Seigneur pour cette journée bénie. Alléluia !