Demain dans nos mains : conférences en septembre et octobre

Mercredi 18 septembre 2019 à 19h30

Écologie & Justice pour tous ?

par Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège,
&
Christine Mahy,
présidente du Réseau wallon de Lutte contre la pauvreté

♠♠♠♠♠ 

Samedi 26 octobre de 14h à 18h

La conférence est annulée et reportée au Printemps 2020

La date sera bientôt affichée!!

♠♠♠♠♠ 

En collaboration avec : Entraide et Fraternité, Chrétiens en transition, l’Unité pastorale de la Sainte Famille, et Agapé, Église protestante baptiste.

Demain dans nos mains ! Journée du 23 mars 2019

photo 23 mars 2019

Journée du 23 mars 2019

Demain dans nos mains

Fête du Printemps

En lien avec Entraide et Fraternité

et

Monseigneur Jean-Pierre Delville

« DEMAIN  DANS  NOS  MAINS » 

le 23 mars à Bethel

Une journée pas comme les autres !

La journée de « Demain dans nos mains » a pris naissance à la suite de nombreuses rencontres entre des membres d’Entraide & Fraternité, Vivre ensemble, des bénévoles et amis de Bethel.

Pousser par un même désir de donner une réponse concrète à l’Encyclique du Pape : « Laudato Si » et la lutte contre un appauvrissement par une plus grande justice sociale, cette journée a donné souffle à la vocation de Bethel :

trouver une réponse et une solution entre la relation

de l’être humain fragilisé  &  la nature et la terre fragilisée.

Par différents ateliers lié à la nature, un forum et des débats autour de l’écologie intégrale, une exposé touchant de Monseigneur Delville et Nicole Wathieu, pasteur de Ferrieres, un nouveau dynamise autour de ce thème « Demain dans nos mains » s’est créé.

Collaborer à cette guérison de la terre,  c’est collaboré à la guérison de l’homme !

 Ceci ne peut pas se vivre seul.

Depuis, Bethel a ouvert ses portes pour des groupes comme « La prière des mères », un groupe œcuménique qui approfondie l’encyclique ‘Laudato Si’ et plusieurs ateliers, tourné vers les questions de la terre.

La Vie trouve ses nouveaux chemins

quand on se connecte au sens du ‘pourquoi nous vivons’ !