Béthel, la maison du Seigneur !

En ces jours de Pentecôte pendant lesquels je prends la plume, prendre un peu de hauteur pour regarder l’histoire de cette maison particulière à bien des égards me semble opportun pour vous livrer mes réflexions.

Depuis le début, cette maison a comme vocation l’accueil des personnes fragilisées par la vie. Évidemment, il n’a jamais été possible de prendre en charge toutes les formes de fragilisations. Mais celles qui, par la prière et l’action de l’Esprit-Saint, permettent à ces personnes qui en souffrent de reprendre pied progressivement dans l’environnement qui est le leur, en sachant qu’elles sont dignes d’être aimées et que le Seigneur les aime quelle que soient leurs difficultés, assuétudes ou tourments.

2016-06-08 - Béthel (9)

Cependant, ce type d’accueil demande « une vocation confirmée » pour chaque responsable animateur. Mais c’est le cas également pour l’ensemble de l’équipe qui doit vraiment être unie et priante pour rencontrer et vivre au quotidien les besoins différents des personnes accueillies.

Nous constatons à cet égard les difficultés et les obstacles qui se dressent sur notre route pour réunir une équipe animée par cette vocation d’être au service de toutes les personnes qui viennent à Béthel.

Certains de ces obstacles sont matériels comme la localisation de la maison dans un village qui ne dispose pas des infrastructures routières et de transports publics suffisants pour des personnes n’ont pas de véhicule (c’est le cas la plupart du temps).

D’autres obstacles sont plus personnels : la quasi nécessité pour les membres de l’équipe d’accueil de résider à Béthel pour éviter de longs déplacements onéreux et lourds en fatigue. Ceci prend une importance plus grande encore si l’animateur a une activité professionnelle à l’extérieur. Ou encore la difficulté de s’éloigner de son lieu de vie habituel, notamment de ses relations sociales et familiales pour venir vivre à Béthel.

Toutefois, ces difficultés sont toutes surmontables avec l’aide du Seigneur et des grâces qu’ils donnent pour soutenir la mission confiée.

Néanmoins, chacun peut comprendre que ce choix d’engagement à Béthel ne peut résulter que d’une réponse mûrie et discernée à un appel en profondeur du Seigneur. Il ne peut s’agir en aucun cas d’une simple envie d’aider son prochain ou de trouver pour soi-même un nouveau lieu de vie au sein duquel on pense pouvoir s’épanouir. Dans ce cas, il est probable que l’engagement pris sera éphémère; nous l’avons d’ailleurs constaté à plusieurs reprises.

Tous ces obstacles ou ces difficultés ont été appréhendés et franchis par notre responsable Cécile. Il est bon de mesurer -et surtout d’apprécier- toutes les démarches et les combats intérieurs qu’elle à dû mener, les discernements sollicités auprès de personnes de confiance et le saut dans l’inconnu qu’elle a dû décider finalement pour suivre, comme Marie, l’appel qu’elle a reçu du Seigneur de tout « lâcher » et de venir conduire cette maison d’accueil. Merci vraiment Cécile pour ton engagement !

Mais peut-elle demeurer seule dans l’équipe d’animation comme c’est le cas actuellement ?

Aider Cécile à former une équipe soudée par la prière, la foi et l’humilité, au services des personnes que le Seigneur envoie à Béthel devient urgent maintenant. Cependant, rien n’est possible durablement si ce n’est pas la volonté de Dieu et le souffle puissant de l’Esprit-Saint qui nous a été donné qui animent le projet !

Puis-je demander à tous les ami(e)s de notre maison d’accueil de prier le Saint-Esprit avec nous pour que le projet de Béthel puisse continuer et se déployer en suscitant les vocations souhaitées ? Le tournant vécu actuellement par la maison sera déterminant pour son avenir, soyons-en toutes et tous conscients.

Puissiez-vous aussi parler à des personnes susceptibles d’avoir cette vocation, de cette belle mission d’accueil de Béthel ; en prenant le temps nécessaire, elles pourraient discerner d’un appel au cours de rencontres avec les responsables et de divers séjours dans la maison.

Mais en toutes choses, c’est le Seigneur qui est vainqueur ! J’y crois.

En union fraternelle,

Albert Van de Sande

Publicités

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s